THYM VULGAIRE À THYMOL VS GRIPPE
5.0
EFFICACITÉ
Légers
EFFETS SECONDAIRES
1
AVIS
PARTAGER
Découvrez l’avis des utilisateurs sur l’efficacité de Thym vulgaire à thymol vs Grippe
5/5 Excellente
laurence * October 7, 2018 06:53
je l'utilise pour les infections type grippe mais aussi angine, etc.. l'HE anti maladie d'hiver par excellence! dans du miel 3 fois par jour
LIRE LA SUITE
QUELS USAGES FAITES VOUS DES HUILES ESSENTIELLES ?
Rose
C'est un arbrisseau à feuilles caduques pouvant atteindre deux mètres de hauteur. Ses fleurs rouge velouté sont très odorantes. Ses tiges sont armées d’épines erobustes et courbées, implantées en nombre et accompagnées de poils raides. La rose de Damas est un hybride issu du croisement de variétés anciennes de roses (gallica, phoenicia et fedtschenkoana). Les poètes grecs anciens célébraient déjà la rose, Theophraste la mentionne dans son histoire des plantes au IVème siècle avant JC. La Rose est surnommée dans de nombreux pays la « reine des fleurs ». Délicate, elle est le symbole de l’amour et de la beauté. La Rose de Damas est la variété qui est la plus cultivée aujourd’hui, offrant le meilleur rendement en huile essentielle, toutefois très faible : il faut plus de 4 tonnes de roses pour produire 1 kg d'huile essentielle. Elle est réputée cicatrisante, et efficace pour les personnes qui souffrent de problèmes dermatologiques comme l’acné, la couperose ou des dermatoses diverses. On la dit aussi idéale pour diminuer l'anxiété, et enfin étant tonique et revitalisante. Contre indications : Aucune connue aux doses physiologiques
3.3/5
Anti ride
3
Avis
Beauté & bien être
Marjolaine
Plante aromatique annuelle ou bisannuelle, elle est vivace et ligneuse et mesure environ 60 cm. Ses feuilles sont ovales et légèrement dentelées ; et ses fleurs blanches ou rosées sont groupées en épis dans l’aisselle des feuilles supérieures. Ses feuilles dégagent un arôme puissant. Elle est aujourd'hui largement répandue dans tout le bassin méditerranéen mais originaire de Chypre, de la Sicile ou encore de la Turquie. La marjolaine est cultivée depuis l'Antiquité. . Les grecs racontaient qu'autrefois Amaracus était un garçon au service du roi de chypre ; en apportant un vase qui contenait des parfums il le laissa tomber ; il s'en effrayant tellement qu'il demeura sans connaissance, et fut changé en herbe odorante, l'amarakos (nom grec pour la marjolaine). En Égypte, la marjolaine faisait partie des aromates utilisés dans les onguents et les fumigations. Le botaniste grec Dioscoride cite ainsi une des vertus de la marjolaine : « Elle combat les fermentations acides de l’estomac. » Pline la recommande pour les digestions difficiles. On lui prête également des propriétés anti-infectieuse et antiseptique, et elle est dite très utile en cas d'algie rhumatismales. Contre-indications connues : L’huile essentielle de marjolaine est déconseillée les 3 premiers mois de la grossesse et chez les enfants de moins de 3 ans. La marjolaine doit être évitée par les personnes souffrant d’asthme et d’épilepsie.
5.0/5
Sevrage du tabac
1
Avis
Maladies
Menthe poivrée
Il existe plus de vingt-cinq espèces de menthe. Hybride issue de Mentha aquatica et de Mentha spicata, la menthe poivrée est une plante vivace pouvant atteindre 80 cm de haut. Ses tiges quadrangulaires portent des feuilles ovales et dentées couvertes de gros poils sécréteurs arrondis dans lesquels s’accumulent les substances volatiles odorantes. Des archélologues ont identifié des traces de des feuilles de menthe dans certains sarcophages en Égypte. Il est en est par ailleurs fait mention comme remède des maux d’estomac dans le Papyrus Ebers, plus ancien traité médical connu. On la prescrivait à Babylone pour soulager les douleurs abdominales. Les Romains en parfumaient leur vin et la considéraient comme un stimulant de l’esprit. Pline recommandait ainsi à ses étudiants de se ceindre la tête d’une couronne de menthe tressée. De nos jours, elle joue un rôle important dans l’industrie alimentaire. Des études cliniques ont confirmé son efficacité sur les troubles digestifs, remontées acides, vomissements et mal des transports. Considérée comme antalgique, elle est utilisée pour soulager les démangeaisons et apaiser les douleurs de tous ordres : chocs et traumatismes, tendinite, sciatique, rhumatismes, maux de tête, névralgies, zona, herpès. Contre-indications connues : A éviter pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 6 ans, ainsi que les personnes souffrant d’hypertension. A utiliser très diluée car elle peut provoquer une hypothermie en cas d’application sur des zones étendue. A haute dose, elle est stupéfiante et hypertensive. Ne pas diffuser sur une longue période.
5.0/5
Bouffées de chaleur
1
Avis
Maladies
Lemongrass
C'est une plante herbacée des régions tropicales, très répondue en Asie du Sud Est, croissant en touffes denses, à puissant enracinement. Ses feuilles sont rubanées, étroites et lancéolées, à pédoncules en forme de branches. Elle mesure jusqu'à 150 cm. Ses feuilles, lorsqu'elles sont froissées, dégagent un parfum fortement citronné ; ce qui a valu au lemongrass son autre appellation de "verveine des Indes", bien qu'il n'ait rien à voir avec la verveine. Elle est parfois confondue avec la citronnelle des Indes (Cymbopogon Citratus). Son huile essentielle donne la célèbre “West Indian Oil”. Le Lemongrass entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques. Il est également très utilisé comme aromate dans les cuisines thaïlandaises, indonésiennes et malaises. Son huile essentielle est réputée tonique digestive, vaso-dilatatrice, anti inflammatoire mais également sédative. Contre-indications connues : Usage externe (irritante)
5.0/5
Hématome et ecchymose (bleu)
1
Avis
Maladies
Ylang ylang complète
C'est un arbre des régions tropicales à feuilles persistantes lancéolées. Ses fleurs sont jaune-vert et très odorantes. S'il est taillé à hauteur d'homme en conditions culturales, l'ylang ylang peut atteindre 25 mètres de hauteur à l’état sauvage. Originaire d’Indonésie et des Philippines, et ramené par les colons à Madagascar puis aux Comores à la fin du XIX ème siècle, il est cultivé aujourd'hui dans ces régions. Il a fait le succès de nombreux parfums, notamment Coco chanel Numéro 5. Lors de sa distillation, on sépare (on dit que l'on « fractionne ») traditionnellement l'huile essentielle suivant sa densité : Extra S, Extra, Première, Deuxième et Troisième. Les fractions Extra supérieure et Extra ainsi que la Première, plus faibles en proportions mais plus fines sont destinées à la parfumerie de luxe. Les Deuxième et Troisième fractions sont plutôt réservées à la fabrication de cosmétiques. On désigne par complète l'ensemble de ces fractions mélangées et équivalentes en proportion à une distillation sans fractionnement. L'huile essentielle d'ylang ylang est réputée antispasmodique et équilibrante, mais également tonique sexuelle. Contre indications : L’huile essentielle de ylang ylang est à éviter chez les femmes enceintes (utérotonique) et allaitantes (coupe la lactation) et les enfants de moins de 6 ans.
5.0/5
Équilibre émotionnel
1
Avis
Beauté & bien être
Petit grain ou bigaradier
C'est un arbre pouvant atteindre 10 m de haut. Ses branches sont épineuses et à feuilles alternes. Celles-ci sont persistantes, elliptiques, à pétiole ailé. Ses fleurs à l'odeur suave donnent l'huile essentielle de neroli. Ses fruits appelés bigarades, mais aussi oranges amères, sont impropres à la consommation. Ils sont plus petits que les oranges douces, et ont une écorce épaisse et rugueuse, leur pulpe est âcre et acide. Le bigaradier est connu en médecine chinoise depuis des millénaires, son zeste et son fruit sont utilisés. Il fut rapporté d'Asie et introduit dans leurs régions respectives par les soldats d’Alexandre. Theophraste, considéré comme un des fondateurs de la botanique et contemporain d'Alexandre, mentionne son fruit qui s'appelle alors « pomme de Médie ». Son écorce était employée comme tonique digestif. Le Romain Galien, médecin du jeune Commode, fils de Marc Aurèle et futur empereur, cite également cette plante comme utile pour soigner nombre de maladies. Le bigaradier est ensuite oublié, puis introduit à nouveau lors des croisades en Europe. Sa fleur, le néroli, doit son nom à Marie-Anne de La Trémoille, princesse des Ursins et de Nérola au XVII ème siècle, qui la popularisa et dont la légende dit qu'elle l’utilisa durant la peste qui sévissait en Italie. On prête à l'huile essentielle de petitgrain des vertus calmantes du système nerveux, sédatives, également anti-inflammatoires et spasmolytique nerveux. Contre-indications : non connues
4.5/5
Stress
2
Avis
Maladies
Ail
L'ail est l'une des premières plantes médicinales cultivée. C’est une plante vivace au bulbe formé de caïeux (“appelés gousses”) de 50 cm de haut maximum. Elle possède des fleurs blanches ou rosées placées en ombelles et enfermées avant la floraison dans une spathe membraneuse munie d’une pointe très longue (ces fleurs sont stériles dans nos régions). Les feuilles sont allongées et plates. Originaire d'Asie centrale, son aire de culture s'est étendue vers l'ouest : il semble que le pharaon Kéops en faisait distribuer quotidiennement aux ouvriers qui construisent la Grande Pyramide pour qu’ils soient épargnés par les maladies. Dans l'Odyssée, le célèbre poème épique attribué à Homère, le héros qui devait être changé en porc est sauvé grâce à l'ail. L'ail a été introduit par les romains en Europe occidentale. Autrefois également utilisé dans la prévention de la peste et du choléra, Galien le baptise la "Thiéraque des paysans". Il a enfin été utilisé pendant la première guerre mondiale pour panser les blessures. L'huile essentielle d'ail est considérée comme un puissant anti-infectieux, anti-bactérien et vermifuge. On mentionne également ses propriétés anti oxydante, et des études montrent que les composés organo-soufrés de l'ail peuvent aider à diminuer l'agrégation plaquettaire et à lutter contre l'hypertension. Contre indications connues : dermocaustique en usage externe. Contre indiqué en cas de grossesse et allaitement.
5.0/5
Fourmis (répulsif)
1
Avis
Usage domestique
Basilic européen
Il existe plus de cent variétés de basilic, toutes très odorantes. Le basilic, originaire d’Asie, a de petites feuilles ovales vert foncé et une tige carrée velue qui atteint une trentaine de centimètres de hauteur. Ovales et lancéolées, les feuilles du basilic mesurent de 20 à 60 cm de longueur et présentent des nuances de vert et de pourpre foncé. Les tiges du basilic, dressées et ramifiées, ont une section carrée et ont tendance à devenir touffues. Ses petites fleurs sont blanches ou roses. Les graines sont noires, fines et oblongues. Son nom provient du grec basileus (roi) et est associé dans l’Antiquité au serpent mythologique homonyme. Ainsi Pline, qui le conseille contre l’épilepsie, soutient que si l’on place des morceaux de la plante sous une pierre exposée au soleil on en verra sortir un jour ce redoutable reptile. Il prête au basilic de nombreuses propriétés et un pouvoir aphrodisiaque. Le basilic est présent comme plante ornementale et médicinale dans tout l’Occident. En Inde, la plante est vouée à l’épouse de Vishnu et jouit d’un statut religieux. L'huile essentielle de basilic européen est utilisée comme stimulante générale, particulièrement efficace pour lutter contre la fatigue chronique. Elle est également reconnue pour sa propriété tonique digestive. Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques
4.5/5
Détente
2
Avis
Beauté & bien être
QU’EST CE QUE L’AROMATHÉRAPHIE?
L'aromathérapie désigne l'usage thérapeutique des huiles essentielles. Le terme est employé pour la première fois au début du XXème siècle par le chimiste René-Maurice Gattefossé, considéré comme l’un des fondateurs de l’aromathérapie moderne. Depuis, les huiles essentielles ont fait l'objet de nombreuses recherches scientifique, portant le plus souvent sur les propriétés anti-bactériennes, anti-virales et anti-septiques de leurs composants. Lire La Suite
LES DERNIÈRES NEWS DU BLOG